Le domaine de Villa Dria

Je me suis rendue au magnifique domaine Villa Dria à Eauze dans le Gers. Jean-Pierre Drieux, le gérant, m’a reçu dans ce nouveau chai moderne et éco-conçu.

Après des études d’ingénieur en Agriculture, il a travaillé quelques années dans le marketing puis dans une cave coopérative. Il a repris l’exploitation viticole de 12 hectares en 1993. A présent, il n’en comptabilise pas moins de 76.

A Villa Dria, les cuves sont en inox thermo-régulées, le chai est couvert, avec une chambre froide doublement isolée. Jean-Pierre Drieux a également décidé de couvrir les toits de panneaux photovoltaïques. Ces 2000m² lui permette d’alimenter bien plus que l’ensemble du chai.

La crise sanitaire a faiblement impacté le domaine mais ce sont les gelées qui ont posé le plus problème cette année. Ce n’est pas pour cela que Monsieur Drieux baisse les bras.

Le respect de l’environnement est une de ses priorités. Il adopte une agriculture régénérative et biodynamique qui sont les valeurs du domaine et de son gérant. En effet, de grands domaines viticoles s’y convertissent. Certains amateurs de vin reconnaissent une “grande qualité des vins” et saluent des pratiques “plus appliquées, plus attentives”.

L’une des préparations les plus connues est la « bouse de corne », qui améliore la fertilité des sols. Au domaine Villa Dria, l’eau est également déminéralisée et dynamisée ce qui permet de diviser les traitements par 2. Monsieur Drieux utilise également la technologie des EM® qui dynamisent la vie microbienne des sols et protègent la plante contre les pathogènes et renforcent la biodiversité du terroir. Il pulvérise de l’EM-A dans les vignes à raison de 5 litres (dilué à 20%) par hectare 2 à 3 fois par an et y plonge ses pieds de vigne avant de les planter. Il faut savoir aussi qu’il utilise la poudre d’EM® Super Cera C à raison de 100 grammes par hectare.



Il porte un fort intérêt à l’agriculture de conservation et utilise la géobiologie (science qui étudie les interactions entre les énergies des réseaux telluriques de la Terre et les énergies cosmiques de l’Espace telles que la Lune, le système solaire et les galaxies) afin d’harmoniser les lieux. Chaque parcelle a été examinée par deux géobiologues, amis du vigneron - qui l’ont aussi initié -. Elles ont été rééquilibrées et harmonisées pour accroitre les défenses naturelles des pieds de vigne. Après quelques analyses, il décrète que les EM® ont un effet positif avec un niveau énergétique élevé.

L’ensemble de ces processus permet de diminuer considérablement l’ajout de souffre pour garder des vins expressifs et naturels. La finalité étant d’obtenir un vin sain dans une vigne saine. 

Commentaires (0)

Pour une meilleure expérience utilisateur nous utilisons des cookies, en continuant votre visite sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies