Ensilage ca chauffe ! et maintenant?

L’ensilage, une méthode naturelle pour conserver l’herbe fraîche.

L’alimentation des vaches est exclusivement composée de produits végétaux. L’essentiel de leur ration est constitué de fourrages verts (herbe, luzerne, colza…), c’est-à-dire de plantes cultivées principalement pour nourrir les animaux d’élevage (feuilles, tiges et racines).

Durant ces journées hivernales douces et humides, le risque de surchauffe dans les silos à herbe est très élevé.  Au-delà de 30 degrés, des moisissures se développent dans l'ensilage d'herbe. Ceci au détriment de la santé de l’animal (pensez au rumen et aux sabots) ainsi que de la production de lait (de préférence 3 à 4 litres de moins par vache et par jour).

L’ensilage n’est jamais mort! Le produit se conservera bien tant qu’il sera

en absence d’air. Toutefois, lorsque

nous réintroduisons de l’air à l’ouverture du silo, le matériel recommence à fermenter.  

Alors que les chantiers d’ensilage sont de plus en plus rapides, il reste indispensable de respecter quelques règles qui concourent à la réussite d’un bon silo.

- ± 10 mètres de large et 3 mètres de haut

- Fermer rapidement et hermétiquement votre silo

- conduite en “lasagnes” (1ère, 2ème et 3ème coupe superposées)

Vous remarquez de l’échauffement entraînant de la moisissure dans votre ensilage ? N’hésitez pas à nous contacter. Nous chercherons alors une solution avec vous !

Commentaires (0)

Pour une meilleure expérience utilisateur nous utilisons des cookies, en continuant votre visite sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies