Les EM® : DES ALLIÉS MICROSCOPIQUES

Les Micro-organismes Efficaces, ou EM®, ont été créés à partir d'un mélange unique, composé de bactéries actives, de champignons, et de levures, existant à l'état naturel.

Ils orientent la décomposition de la matière organique vers un processus de régénération, et stimulent l'équilibre naturel et la biodiversité dans le sol et l'environnement.

Les Micro organismes Efficaces® découverts au Japon par Teuo Higa

Dans les années 80, le Professeur Teruo Higa cherche une solution pour obtenir un rendement agricole plus élevé, tout en utilisant moins de produits chimiques.

Il travaille avec une seule souche de micro-organismes à la fois, sans grand résultat, jusqu'au jour où, il décide de jeter les différentes souches avec lesquels il travaillait sur un bout de gazon devant le laboratoire, plutôt que de les jeter dans l’évier. Il remarqua que l’herbe était plus belle à cet endroit. C’est alors que sa stratégie changeait, il ne cherchait plus la bonne souche, mais le bon mélange.

C'est ainsi qu'il a découvert le mélange que nous connaissons sous le nom de Micro-organismes Efficaces (EM® : Efficient Microorganismes).

Composition des Micro organismes Efficaces®

La particularité des EM® réside dans le regroupement d'espèces aérobies (qui vivent avec de l'oxygène) et d'espèces anaérobies (qui vivent sans oxygène). Le monde scientifique était convaincu qu’il était impossible pour ces deux groupes de vivre ensemble, puisqu’ils vivent dans des conditions contradictoires. Or les deux groupes sont présents naturellement dans le sol.

  Les bactéries photosynthétiques : produisent des substances qui favorisent la croissance des autres micro-organismes.

  Les bactéries lactiques : suppriment certains germes pathogènes et favorisent une dégradation rapide de la matière organique.

  Les levures : produisent des substances bioactives comme des vitamines et des antioxydants.

 Comment fonctionnent les EM® ?

Principe de dominance



Dans le monde des micro-organismes, il existe plusieurs groupes. Il y a un petit groupe de dominants positifs (efficaces), un petit groupe (équivalent au premier) de dominants négatifs (destructeurs), et enfin un grand groupe d'opportunistes (90%).

Une lutte pour le pouvoir a lieu en continu entre les efficaces et les pathogènes. Les opportunistes suivent et imitent le dominant majoritaire. 

Lorsque les micro-organismes efficaces prédominent, ils exercent leur influence positive et peuvent inhiber le développement des pathogènes aussi bien dans le sol, que dans l'air ou dans l'eau. Ce processus profite ainsi aux plantes, et donc à la santé des animaux et des Hommes.

Les EM® ne causent pas la mort, à la différence d'un antibiotique, mais stimulent la vie en accroissant la population des micro-organismes favorables

Principe de fermentation - Orientation de la décomposition

Les conditions environnementales ont un impact direct sur la décomposition des matières organiques, et donc sur la valeur nutritive du produit final.

En effet, on distingue dans un premier temps, deux processus de décomposition distincts : l’oxydation et la fermentation.

L’oxydation est un processus aérobie au cours duquel certains micro-organismes décomposent des molécules organiques. Il en résulte des substances nutritives inorganiques solubles, qui peuvent être assimilées par les plantes ; mais aussi un dégagement de CO2 et de chaleur. Ces réactions demandent beaucoup d’énergie, ce qui induit une forte perte au sein de la matière.

Le compostage est un processus d’oxydation.

La fermentation est un processus anaérobie. Elle se divise elle-même en deux types de réactions : la maturation (fermentation utile) et le pourrissement (fermentation pathogène). Ces deux processus peuvent se produire en même temps. Les EM permettent de privilégier la fermentation utile.

Maturation : Décomposition, par d’autres micro-organismes, comme ceux présents dans les EM, de molécules organiques complexes en substances organiques ou inorganiques simples, directement assimilables par les plantes.

En parallèle, les micro-organismes produisent des substances métaboliques comme des antibiotiques naturels, des hormones, des vitamines, des antioxydants… également absorbable par les plantes. Ces produits stimulent alors la croissance des plantes, augmentent la capacité de résistance naturelle du sol et des plantes et répriment les maladies.

Pourrissement : Décomposition des protéines par certains micro-organismes en substances métaboliques malodorantes, insuffisamment décomposées, pouvant être toxiques pour les plantes.

La fermentation nécessite peu d’énergie, cela signifie donc que le produit final en contiendra davantage.

Avec les EM®, on évite l'oxydation pour conserver l’énergie, et permettre la synthèse de nutriments. La composition unique de ce mélange permet d’éviter le pourrissement de la matière et de tendre au maximum vers une fermentation de maturation.

Pour une meilleure expérience utilisateur nous utilisons des cookies, en continuant votre visite sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies